Timcod réalise 12% d’économies sur son budget flotte automobile
Vous êtes ici : Accueil Les Ecos d’Euklead Timcod réalise 12% d’économies sur son budget flotte automobile

Timcod réalise 12% d’économies sur son budget flotte automobile

Avec un chiffre d'affaires avoisinant les 20 millions d'euros en 2016 et un effectif de 90 personnes, le Groupe Timcod, leader sur le marché de l'intégration de solutions informatiques mobiles, est en plein essor.
Mais ce développement s’est associé d’un alourdissement des achats indirects. Pour les maîtriser, l’entreprise a fait appel à Bertrand Sanséau et Sébastien Le Bel, Directeurs associés d’Euklead, pour analyser plusieurs budgets dont celui de la flotte automobile. L’expert du domaine, Patrice Leroy, Directeur associé d’Euklead, nous explique la démarche.

Avant l’intervention de Patrice Leroy, Directeur associé d’Euklead, le budget flotte automobile du groupe Timcod, dont le parc est constitué d’une vingtaine de véhicules de services et particuliers, s’élevait à 150 000 euros annuel. Pour l’optimiser, l’expert a adopté une démarche qui en plus de demander une grande connaissance du secteur automobile a été précise jusque dans les moindres détails. « En effet, elle devait tenir compte d’un très grand nombre de paramètres. Dans une analyse du coût global, nous devons intégrer les loyers financiers, les coûts d’entretien, le changement des pneumatiques, les assurances (la sinistralité de chaque salarié), la consommation de carburant, la fiscalité liée au CO2 (la taxe sur les véhicules de société)… » précise P. Leroy.

Après l’analyse détaillée des factures qui permet d’identifier les potentiels d’économies, l’expert a étudié avec minutie la façon dont chaque véhicule de l’entreprise est utilisé. « Par exemple, concernant la voiture d’un commercial, il faut que je connaisse le kilométrage parcouru dans une année et dans quelles conditions le collaborateur l’effectue : en ville, montagne… », ajoute l’expert. Il en déduira ensuite le type de véhicules le plus approprié à chaque profession. « Le véhicule, c’est aussi l’image de la société. Ainsi la gamme proposée à la direction est différente. », ajoute P. Leroy.

L’identification des besoins du client étant réalisée, l’expert a pu sélectionner des marques constructeurs et des modèles. « Dans ce cadre, il est aussi très important de proposer à l’entreprise les véhicules les plus récents afin d’optimiser leur valeur de revente. » dit l’expert qui poursuit : « Pour être bien reprise en seconde vie, la voiture doit demeurer attrayante pour le grand public.» Parfaitement au fait du marché automobile, P. Leroy a ensuite soumis aux choix de la direction un panel de véhicules (gamme, modèle, marque, équipements, motorisation…) les plus à même de répondre aux attentes des différents collaborateurs. « Deux véhicules d’une même gamme sont toujours soumis à leur choix. », précise l’expert. Cette étape étant validée par la direction de Timcod, l’expert a consulté différents loueurs. « Le tout n’est pas simplement d’obtenir une négociation sur le prix du véhicule. Il faut également s’attacher à identifier le prestataire qui valorisera le mieux la voiture. C’est la raison pour laquelle les frais de remise en état sont également passés au crible de l’analyse », poursuit l’expert qui ajoute : « La prise en charge de l’entretien, le nombre de changements des pneumatiques, notamment pour ceux qui exercent en montagne en hiver, sont des critères de services associés tout aussi importants puisqu’ils peuvent avoir un lourd impact sur le budget global. La démarche a aussi considéré les aspects environnementaux. En effet, il ne s’agit pas de proposer des véhicules pour lesquels la taxe sur les véhicules de société (4-5 places) calculée en fonction du taux de CO2 émis vienne grever les gains obtenus par ailleurs. »

Grace à la démarche et à la nouvelle car policy mise en place par Patrice Leroy, Timcod réalise 12% d’économies sur son budget flotte automobile. « Ce qui est intéressant dans ce type de mission c’est que tout le monde est gagnant. L’entreprise qui réalise des économies immédiates et les salariés qui bénéficient de véhicules neufs avec tout le confort. Par ailleurs, les modèles les plus récents sont plus sécuritaires. Aussi, l’entreprise constatera au fil du temps qu’en raison d’une accidentologie moindre, le budget assurance se verra aussi doter de quelques économies. », conclut P. Leroy.

Contacter l’expert : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.